logo le petit valsois
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Chamblas

Origine du nom

Le toponyme Chamblas est très complexe.

En effet, il peut dériver du latin campus, champ, ou du gaulois cambo qui a un double sens, courbe de rivière ou hauteur.

Dans la première hypothèse ce serait un toponyme agraire : champ large, étendu, ou champ (terre) à blé.

Dans la seconde, il correspondrait à la situation géographique et au double sens de cambo, car le hameau primitif est érigé sur le flanc d’une colline, voisine d’une boucle de la rivière Ardèche. Cette dernière hypothèse pourrait être corroborée par le nom de ce flanc de colline, dit Les Combeaux.

Chamblas
Chamblas

Un peu d’histoire

Les quatre ou cinq maisons primitives de Chamblas, comme celles de la plupart des hameaux anciens érigés tout au long de l’Ardèche, étaient toujours situées en hauteur et assez loin de la rivière. Nos aïeux se méfiaient de ses violentes crues. Ces hameaux étaient reliés par un dense réseau de chemins qui serpentaient à travers les collines.

Vers 1820, fut construit le barrage dont le bief, côté rive droite, long de 300m, alimentait une papeterie. Quant au début des années 1880, presque simultanément, se sont construits, sur le bief, en amont de la papeterie, la première usine électrique de la région, et côté rive gauche, la route, dite alors de Labégude à Niègles ainsi que le prolongement jusqu’à Prades-Niègles de la voie de chemin de fer.

Après la réalisation de la route, plusieurs maisons ont été bâties entre la route et le barrage, car le moulin et l’usine offraient du travail aux ouvriers. En 1885, ils employaient plus de 300 personnes. En raison de cette proximité et de cet afflux de population, deux cafés s’ouvrirent dans le hameau, l’un dans la partie haute, l’autre dans la partie basse. Le dimanche, la jeunesse des environs y venait danser, jouer aux boules… L’usine et le moulin depuis longtemps ont disparu, entrainant dans leur chute celle des cafés. Toutefois, près de la culée du barrage, côté rive gauche, subsiste un petit pavillon qui abrite le griffon d’une source minérale.

Après la Seconde Guerre mondiale de nombreuses villas se sont construites tout au long de la route. Si le développement de l’habitat continue à ce rythme, la portion de route entre Chamblas et le hameau voisin de Beauregard deviendra une rue.

Dans ce hameau est également installée la laiterie Carrier. Unique dans notre bassin de vie, la laiterie Carrier fabrique et commercialise des produits laitiers dont le lait est issu des fermes locales.

Chamblas sur la carte

Chamblas

Sources :

  • Gérard Mourier

Crédit photo : Korentin Naimi