Située sur le massif Sud-Est de la commune, cette forêt était, à l’origine, une forêt naturelle dont le chêne-vert constituait l’essence principale. Autrefois, cet espace comportait, plus au Nord, des faysses, des clos comme on dit ici, avec quelques vergers de cerisiers, châtaigniers, pommiers, poiriers et pruniers, du côté des mas de Fargeon, de Coste d’Haut, du Bosc et de la Peyre.

L’intérêt pour la forêt a commencé avec l’exploitation industrielle des sources d’eaux minérales vers la deuxième moitié du 19e siècle. Pour protéger la ressource en eau, les exploitants, en 1884 puis en 1886 avaient demandé la création d’un périmètre de protection. En raison du rejet systématique de leurs demandes, la Société Générale des Eaux Minérales de Vals (SGEMV) décida d’acquérir les terrains situés autour de ses gisements. Ils correspondent sensiblement à la partie Sud de la forêt. Puis, pour éviter l’érosion des sols, elle a commencé à planter des pins maritimes ou sylvestres.

Plus tard avec la déprise agricole ce sont des pins Laricio de Corse et des Douglas qui ont été plantés et la forêt a gagné au Nord. Puis, la commune a acquis la propriété de la SGEMV (on trouve encore des bornes de cette société). Longtemps inexploitée, elle était simplement le poumon vert de la station et le rendez-vous des amoureux. C’est à partir du 23 décembre 1993 que la toute nouvelle municipalité, conduite par Jean-Claude Flory, a décidé sa mise en valeur en sollicitant le bénéfice du régime forestier. A l’époque la forêt communale ne couvrait que trente hectares. Sa gestion fut alors confiée à l’Office National des Forêts (ONF) qui établit un premier plan d’aménagement devant s’achever en 2010. Les trois principales mesures de ce plan sont la réorganisation foncière, la lutte contre l’incendie et la mise en valeur de la forêt.

foret communale vals les bains

rien de tel qu’un jogging ou une promenade au coeur de la forêt communale de Vals-les-Bains !

La réorganisation foncière, l’une des premières mesures réalisées, grâce à l’achat à l’amiable de multiples enclaves et indentations, permit de porter la surface à soixante hectares. Des ânes portant deux bornes sur leur bât, effectuèrent plusieurs voyages pour aider à l’installation du nouveau bornage. Ainsi aucun arbre ne fut blessé.

La lutte contre l’incendie est un souci constant, car la forêt de Vals-les-Bains est située dans une zone très sensible à ce type de risque. Pour y faire face, dès 1996, une desserte pour la Défense des Forêts Contre l’Incendie (DFCI) a été réalisée. Elle relie Lagarde à La Peyre via Fargeon avec une piste d’accès vers le Bosc.

La forêt communale est peuplée d’arbres en pleine production, mais comme elle est restée longtemps à l’abandon elle nécessite une sylviculture de rattrapage. Ces interventions d’amélioration consistent principalement en des coupes d’éclaircie destinées à en diminuer la densité, en moyenne une tige sur trois, au profit des tiges les mieux conformées. Là aussi, pour préserver l’intégrité des tiges conservées, le débardage, autant que faire se peut, est réalisé par des chevaux. Ces coupes annuelles produisent en moyenne huit cents mètres cubes de bois utilisables.

Il est à noter qu’il a été créé un sentier découverte ainsi qu’un parcours de santé, des aires de pique-nique, ainsi qu’un arboretum.

agres fitness foret communale

Les barres d’exercices, un des neuf modules du parcours santé de la forêt communale

Au jour d’aujourd’hui, la surface communale de la forêt est de plus de 90 hectares. Actuellement, cette forêt est le plus important massif forestier périurbain de l’Ardèche. Vals-les-Bains est également une des toutes premières communes forestières de France adhérente à PEFC, (certification de bonne gestion environnementale des forêts). Elle affirme ainsi une volonté forte de s’inscrire dans une gestion durable du patrimoine forestier valsois.

Une charte « zéro pesticide » visant, à court terme, la limitation des pesticides, puis à plus long terme, la réduction des produits phytosanitaires sur l’ensemble de la commune a été mise en place. Vals-les-Bains s’est déjà engagé dans cette démarche, car elle a banni l’utilisation des produits chimiques dans la zone de protection des sources.

 Accéder à la forêt communale de Vals-les-Bains :

– Près de la Coste d’haut
– Près du Boulodrome
– Près du Bois Vert ( à proximité de la Villa Mattheo’s )

Pin It on Pinterest

Share This