Situation géographique de la Maison Champanhet

Quand on quitte la place de la Mairie pour emprunter la rue Jean Jaurès on remarque une maison avec des bandeaux et ouvertures cintrées dans le style du 18e siècle. C’est la maison Champanhet. Habitée au milieu du 16e siècle par un notaire, elle est certainement l’une des plus vieilles maisons bourgeoises ayant existé à Vals.

Un peu d’histoire…

Certains érudits pensent que c’est dans cette maison qu’en décembre 1627, fut tendu le guet-apens qui permit aux protestants de prendre par surprise le fort de Vals-les-Bains. Ce fort placé sous le commandement du colonel d’Ornano-Mazargues avait été laissé à la garde d’un capitaine corse, connu pour son amour des bons repas. Les protestants donnèrent à dîner au capitaine. Pendant qu’il festoyait, ils surprirent les quelques hommes restés dans le fort et s’en emparèrent. C’est ce coup de main qui entraîna le deuxième siège de Vals et vraisemblablement la ruine de la maison.

Quand le baile de Vals (le représentant du seigneur), Hugues Verchy, l’acheta en 1639, il n’en restait que les murs, le toit et une partie de la voûte du rez-de-chaussée. Son fils Vincent qui commandait au château d’Aubenas pendant la révolte de Roure, devenu à son tour baile de Vals répara la maison en 1680. Cette date est attestée par l’inscription portée sur sa façade orientale (côté Volane). C’est par mariage que les Champanhet succédèrent aux Verchy. Ils donnèrent leur nom à la maison qui la porte encore aujourd’hui. Jean-Henry Champanhet transforma la maison vers le milieu du 18e siècle. Il établit la façade sur ce qui était alors la place de l’église. Toutes les ouvertures furent refaites dans le goût du temps. A l’entrée, un vestibule contient un spacieux escalier de pierre à trois volées, avec un limon portant une rampe de fer forgé.

escalier maison champanhet

L’escalier de pierre à trois volées de la Maison Champanhet, avec son limon portant une rampe de fer forgé.

A droite de l’entrée se situe une vaste cuisine voûtée. A gauche la salle à manger, également voûtée, communique avec le salon ; elle possède une cheminée d’une élégante simplicité, en bois de châtaignier. Au fond il y a le grand salon, plafonné à la française, avec une cheminée plus ornée. Il reste peu de choses du mobilier d’origine. L’importante bibliothèque ainsi que la majeure partie de l’argenterie et des meubles du 18e siècle furent vendus par les propriétaires pour subsister pendant la Révolution.

Convaincue de l’intérêt patrimonial de cette vieille demeure, la municipalité la racheta pour la réhabiliter. Les travaux de restauration avaient un double objectif : d’une part, rénover les richesses architecturales du lieu et d’autre part, concevoir un espace culturel et touristique placé sur le thème des savoir ancestraux.

cuisine voutée maison champanhet

La cuisine voutée de la Maison Champanhet et sa grande table en chataignier

Un espace muséographique au coeur de Vals-les-Bains depuis 2003

La nouvelle maison Champanhet est ouverte au public depuis le début de l’été 2003. On y accède par la terrasse couverte qui abrite l’accueil et l’office de tourisme intercommunal. Le rez-de-chaussée présente plus particulièrement la famille Champanhet et à travers elle l’industrie valsoise du moulinage et des eaux minérales. La salle à manger met l’accent sur la bourgeoisie industrielle qui a marqué le territoire. La cuisine en montre l’aspect quotidien. Dans la cage d’escalier une maquette explique l’Ardèche des pentes et des terrasses. Le premier étage est consacré aux gestes ruraux d’autrefois, l’artisanat et les travaux du bois, du fer et de la pierre.

Ouverte à l’artisanat contemporain, la maison Champanhet invite à la découverte du territoire ardéchois sur plus de 200m².

espace ludique maison champanhet

La plupart des équipements de la muséographie (vidéo, bandes sonores « livres parlants », etc.) offrent aux visiteurs une scénographie interactive et ludique.

Pin It on Pinterest

Share This