Une étude pour revitaliser le centre-ville

Fin janvier 2017, la municipalité de Vals-les-Bains a lancé un appel d’offres (visible sur le site de la commune) concernant une étude préalable de diagnostic dans le cadre d’un programme soutenu par le Fonds d’Intervention pour les Services du Commerce et de l’Artisanat (FISAC). Cette étude concernera l’ensemble du territoire communal, centre-ville et hameaux, ainsi que la « zone de chalandise » des commerces de la commune.

Elle devra permettre de définir un périmètre d’intervention du FISAC pertinent. La commune a pressenti un périmètre d’intervention concentré sur la rue Jean Jaurès et les ruelles médiévales adjacentes, dit « quartier du Château ».

Les enjeux de cette étude

L’enjeu principal pour Vals-les-Bains est de maintenir son attrait en maintenant non seulement les commerces, mais également l’artisanat et les services, pour une population qui dépasse les limites de la commune.

Parallèlement, la ville veut réhabiliter son centre historique médiéval. Son action portera sur l’habitat (une OPAH est en cours, en lien avec la Communauté de Communes du Bassin d’Aubenas), sur le commerce ainsi que sur l’attractivité économique et touristique.

Au-delà de la rénovation des espaces publics, qui est sa mission principale, la commune souhaite accompagner l’initiative privée, de manière incitative, mais également par le biais d’une intervention directe. Le but est d’inciter de nouveaux habitants à s’installer à Vals-les-Bains, mais aussi de renforcer l’activité économique et l’attractivité de la ville.

Les objectifs de cette étude

Plusieurs objectifs ont été assignés à ce programme :

  • favoriser le maintien et le développement de l’appareil artisanal et commercial sur le périmètre de l’opération FISAC ;
  • inciter les artisans et les commerçants à réhabiliter leurs locaux, à moderniser leurs outils de production et à conduire des actions collectives (animation, formation, promotion, communication…) ;
  • consolider l’attractivité du centre-ville ancien et par voie de conséquence de l’ensemble de la commune ;
  • articuler le fonctionnement du tissu commercial du centre-ville avec celui des autres quartiers, notamment le quartier thermal, bénéficiaire de l’attractivité thermale et touristique de la commune ;
  • recenser les locaux vacants pour permettre la mise en place par la ville d’une politique d’acquisition ou de mise à disposition par voie de convention. Cette politique aura pour objectif la rénovation et la remise aux normes des locaux dans le but de les remettre sur le marché.

Le programme d’actions de cette étude

En fonction des conclusions de cette étude, les actions prioritaires seront définies. Il s’agira de proposer une stratégie de développement ainsi que les actions à réaliser. Une stratégie destinée à renforcer l’activité des artisans et des commerces valsois pourra également être définie.

Pin It on Pinterest

Share This